Ouganda

Ouganda : durcissement de la loi anti-homosexuels

L’Ouganda est de plus en plus sévère avec les homosexuels. Pour preuve, un nouveau projet de loi vient d’être rédigé, au grand dam des militants pour les  droits de l’homme. Selon certaines sources, cette loi mettrait particulièrement l’accent sur la lutte contre la « promotion » de l’homosexualité ; celle-ci étant passible de sept ans de prison.

Une nouvelle loi est passée

Une nouvelle loi est passée

Une loi contre la promotion de l’homosexualité

Ce projet de loi a ainsi été mis en place  un an après l’adoption d’un autre contre la “promotion de l’homosexualité” et qui impose de dénoncer les homosexuels. Puisque le quorum n’a pas été atteint, la Cour Constitutionnelle de ce pays a invalidé la procédure. Souhaitons nous pour 2015 une excellente année ou que les droits de l’homme seront reconsidérés à juste titre.

Frank Mugisha, un des principaux militants de la cause gay ougandaise a affirmé que c’est la pire et la plus dure loi qui puisse exister. « Si un journal  fait état de l’homosexualité, il peut être condamné pour participation à sa promotion » a-t-il souligné. Et de poursuivre que « il faut tuer le texte avant qu’il n’arrive au parlement car il n’y aura pas de doute, il sera adopté ». Selon lui, à l’approche de la date des élections, les hommes politiques voudront se montrer comme des pourfendeurs de cette lutte contre l’homosexualité.

Mise en  garde du président

Pour sa part, le président ougandais a mis en garde ces mêmes politiciens. Il évoque un risque de boycottage économique des pays occidentaux en cas d’adoption de cette loi. Ce qui entraînerait de graves conséquences pour l’économie du pays.

Si vous voulez réagir ou discuter, les commentaires sont ouverts.

2 réflexions au sujet de « Ouganda : durcissement de la loi anti-homosexuels »

  1. Flora

    Je trouve cette loi scandaleuse… Espérons oui que 2015 soit une année d’avancées en matière de tolérance car le monde tombe de plus en plus bas…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *