Néophobie chez l’enfant : comment gérer au mieux ?

À un moment donné, cela arrive à tous les parents de voir leur enfant, leur petit bout qui aimait tant les petits pots, les légumes, refuser ces derniers quand on les lui propose. C’est ce que l’on entend par période de néophobie, cela inquiète de nombreux parents et à juste titre, car l’enfant semble ne pas manger aussi bien qu’avant. Comment réagir devant pareille situation ?

Faut-il s’inquiéter de ce qui se passe ?

               La néophobie est chez l’enfant le fait refuser certains aliments qu’il aimait bien avant, mais aussi le refus de gouter à de nouveaux produits que vous tentez d’introduire dans son alimentation. Cela se manifeste plus souvent entre 18 à 36 mois, une période pendant laquelle bébé fait de nombreuses découvertes, apprend les mots, mange tout seul, se déplace aisément tout seul aussi.

               Est-ce grave ? Selon les médecins, ce n’est pas le cas. C’est une période de petite crise comme une autre qui finit par passer, cela prendre le temps qu’il faut, mais ça finit toujours par passer. Je vous conseille de ne pas en faire tout un plat car même si votre enfant ne mange pas de légumes, mais qu’il mange de la viande et du poisson, il n’y a pas de soucis à se faire.

Comment gérer ?

               Quand votre enfant entre dans cette phase, la première chose à faire est de continuer à lui proposer toutes sortes d’aliments, de lui proposer des repas variés et équilibrés qui serviront à lui donner le plus de nutriments possible. Mettez dans ses repas toutes sortes d’aliments et laisse-le manger ce qu’il a envie de manger.

               Une chose que vous pouvez faire aussi, c’est de proposer à votre enfant de partager vos repas. Peut-être qu’il fait ça parce qu’il n’a pas non plus envie de manger tout seul ? Dans tous les cas, en vous voyant apprécier votre nourriture, votre enfant voudra sans doute vous imiter aussi.

               Je vous recommande également de faire attention à la présentation de son repas. En effet, les enfants sont très réceptifs aux couleurs, à la présentation, mais aussi à l’atmosphère qui règne pendant le repas. Mettez-lui une jolie assiette à côté de vous et vous verrez qu’il mangera sans vraiment y penser et sans rien refuser.

Une réflexion au sujet de « Néophobie chez l’enfant : comment gérer au mieux ? »

  1. DaphnéG

    Merci de ces petits conseils, il est vrai que ce n’est jamais facile de vivre avec un petit bout, il faut toujours faire usage de petites astuces pour arriver à lui faire faire quelque chose, en tout cas, c’est un petit rayon de soleil que je n’échangerais sans doute pas, jamais.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *